Les aliments à privilégier pour mieux récupérer après le sport

Les aliments à privilégier pour mieux récupérer après le sport

Faire du sport nécessite une alimentation particulière. Il faut bien manger avant, pendant et après le sport. Le repas après l’effort est très important pour récupérer au plus vite. Ce qui vous permet également de vous préparer au mieux pour le prochain match.

Quels sont les réflexes à adopter ?

Pour empêcher la fatigue, les douleurs musculaires et les crampes de s’installer, il faut commencer par bien se réhydrater. Cela permettra d’évacuer les toxines et de compenser par la même occasion les pertes en minéraux. Buvez deux tiers de litre d’eau minérale et un tiers d’eau gazeuse riche en bicarbonates. Puis, il faut penser à reconstituer vos réserves énergétiques. Ajoutez du sucre dans l’eau gazeuse ou coupez-la avec du jus de fruits pour un apport rapide en glucides. Toutefois, évitez le thé sucré et les sodas qui réhydratent mal et qui sont trop riches en sucre. Une heure après la fin de l’effort, il faut consommer des glucides solides, comme une barre céréalière, des fruits secs ou du riz au lait.

Le repas idéal après l’effort

Le premier repas après l’effort n’est jamais un festin. Il doit simplement garantir une bonne récupération. Idéalement, ajoutez des féculents comme des pâtes, du riz, du pain ou de la pomme de terre à votre repas pour recharger les réserves en glycogène. Puis, complétez l’apport protéique à la récupération musculaire en mangeant de la viande maigre, des œufs ou des poissons. Ensuite, mangez des aliments riches en vitamines et en minéraux comme des fruits et des légumes. Toutefois, il faut limiter l’apport en graisses. Terminez votre repas avec un laitage pour recharger vos réserves en calcium. Après le sport comme tous les jours d’après, il faut boire abondamment, à raison de 2 à 3 litres d’eau par jour.

Les idées reçues à bannir

Plusieurs idées reçues trompent encore les sportifs. On dit qu’il ne faut pas consommer de la viande rouge. C’est faux, car la viande rouge est riche en fer. Et c’est un minéral plus que nécessaire pour le sportif pour favoriser le transport de l’oxygène dans le sang. On dit que le thé aide à être plus vigilant sur le terrain. C’est faux, parce que la consommation excessive de thé bloque l’absorption du fer. Par conséquent, cela diminue les capacités musculaires. On dit que doubler la ration de protéines aide à faire plus de muscles. C’est faux, puisque le sportif a les mêmes besoins en protéines que les personnes sédentaires.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *